Série noire 2

« Vue sur le temps qui passe » n’est pas et ne se veut pas un forum d’opinions quoique certains diront qu’une photo, ça peut être une opinion…mais comment rester insensible à ce qui vient de se passer en France. Je vais peut être en choquer plusieurs (comprenez-moi bien je suis outré par quelqu’acte terroriste que ce soit) mais cette solidarité mondiale orchestrée par les réseaux sociaux me dérange un peu, beaucoup. Charlie hebdo pour moi c’est très loin de mon univers, alors qu’à 20 minutes de chez moi il y a des centaines de sans abris qui gèlent dehors sous les -40 degrés et je ne suis même pas foutu d’envoyer un 20,00$ aux organismes qui s’en occupent. Vous allez me dire: »lève la tête et cesse de te regarder le nombril » là, n’est pas la question.
Il est toujours plus facile d’être solidaire après le coup qu’avant, c’est moins compromettant et plus simple. Les réseaux sociaux et le presse sont capable du meilleur et du pire, où je veux en venir c’est que les réseaux sociaux lorsqu’ils s’emparent d’un événement (pensez aux vidéos virales) les internautes deviennent soudainement une gang de moutons qui embarquent dans la parade sans trop savoir pourquoi, san trop réfléchir à l’événement.(En passant, qui pourraient me dire combien de français soutenaient cet hebdo avant l’attentat?). L’auteur de cette simple phrase, Joachim Roncin, a déclaré lui-même n’avoir rien à dire tellement il était dépassé par cet acte barbare mais les réseaux sociaux se sont emparé de ces trois mots et vous connaissez la suite…
Comprenez-moi bien, je suis choqué de cet événement,ce que je réalise tout simplement, c’est que je refuse d’être influencé par cette vague médiatique par un événement qui est à des milliers de kilomètres de chez moi au même titre que ce qui se passe en Syrie, en Afghanistan, et pour lesquels j’ai un intérêt très mitigé , je veux avoir le temps d’y réfléchir, de me faire une tête, oui « je suis Charlie » mais pour cela il faut que je demeure « moi ». Je comprends très bien que « Je suis Charlie » est un cri de ralliement,une façon de démontrer son indignation,que douze personnes sont mortes parce qu’ils croyaient fermement à la liberté, je ne suis pas rapide intellectuellement mais quand même, c’est pourtant simple direz-vous, la liberté d’expression faut protéger cela à tout prix, alors c’est pourquoi je me permets de partager mon opinion et Dieu merci! j’ai encore la liberté de diffuser mes photos sur le web, je réagis à un aspect secondaire de l’événement parce que l’essentiel me dépasse tout simplement, moi aussi je n’ai pas de mots.

fleur3

fleur4

Comments

  • Bonsoir Robert, Ce que tu exprimes, je viens de le dire ce soir à table à mon mari. Je pense exactement comme toi et cela me fait plaisir de te lire parce que je me demandais "si j'étais dans la normalité" ! Je ne suis pas insensible loin de là mais cette solidarité excessive sur les réseaux sociaux me dérange ... Je ne me sens pas à l'aise et je trouve cela très médiatique. Je n'ai peut-être pas tout à fait la même mentalité je ne sais pas .... Enfin, te lire m'a fait du bien car je n'osais en parler. Toi, tu es à 6000 kilomètres ... moi, je suis à côté.

  • Merci Elisa pour ton commentaire, j'ai beaucoup hésité à mettre en ligne cette réflexion. Je vois qu'on se rejoint sur le fond, ça me fait également du bien de voir que je ne suis pas seul à penser de la sorte…maintenant, j'ai hâte de lire les autres...

  • Il est vrai que, comme tu le dis, on peut être circonspect vis-à-vis de ce déploiement de solidarité mais il y a au milieu de tout ça des gens qui, comme moi, lisaient régulièrement cet hebdo ainsi que le Canard enchaîné et ont suivi les carrières de ces journalistes flingués pour des motifs soit disant religieux. Et qui sont très affligés par ce drame. Et il y a bien sûr derrière la politique qui s'empare du sujet et la presse pour faire de l'audience et ça c'est sûr que c'est triste et que cela a un petit côté "instrumentaliste". Je comprends donc parfaitement ce que tu veux dire et tu as eu totalement raison de t'exprimer et de dire tout haut ce que nous sommes nombreux à penser tout bas... mais avec des bémols comme je le dis en début de commentaire. Il faut discerner les vraies peines du reste et ne pas amalgamer politique et affection. J'avais personnellement une grande affection pour Cabu et Wolinski que j'ai toujours suivis comme un temps Cavanna qui n'est plus là et quelques autres. J'ajouterais pour finir que si je tenais ces deux assassins, je ne ferais pas de quartier et leur ferais subir ce qu'ils ont fait à ces 12 personnes, sans procès. Et que les religions ont toujours fait beaucoup de mal dans notre monde et ce depuis toujours.

  • Merci Marie pour ton commentaire, je comprends très bien ton point de vue, tu avais une certaine relations avec ces gens alors que moi je n savais pas que cet hebdo existait. J'imagine qu'ici on abat deux ou trois de mes idoles je suis certain que je serais pas mal plus émotif! Je sympathise avec les gens qui ont de la peine; j'entendais dire hier qu'il y a fait déjà des enchères sur Ebay! La vraie peine comme tu dis, est diluée dans cette mer de complaisance et de solidarité douteuse et c'est dans ces moments-là que j'ai le goût de m'isoler afin de me centrer sur mon sentiment véritable. Allez, on continue, la vie continue, demain on continuera de rêver à Venise.

  • Bien !!! Il est mis en évidence la dangerosité des réseaux sociaux !!certains se font embrigader par daech ! d 'autres par un évènement que l on monte en épingle, que l on politise !! et c'est bien malheureux - Je suis d une génération ou j ai lu le grand Duduche de Cabu et j 'apprécie Volinski pour le talent de dessinateur !! et aussi pour l humour ! certes pour vendre leurs dessins un moment donné, il faut aller plus loin, provoquer !! n'était ce pas Paris Match qui disait le poids des mots , le choc des images !!! alors pour vendre dans ce monde qui pu et s'en sortir ; ils se sont eux aussi laissés prendre au piège de la provocation !! , c'est dommage !!! mais il faut vivre , survivre - le journal était en quasi faillite !! alors artistes et non financiers dans ce monde trop requin !! ils se sont battus avec simplement leurs crayons ! au péril de leurs vies !!! Je regrette qu'une chose , c'est que l on découvre aujourd hui leur courage pour subsister - j ai lu Charlie Hebdo par moment pour l humour !!! j 'étais loin d imaginer cette situation financière !! il est important maintenant qu il ne soit pas sur un pieds d'stalle - ce serait injuste vis à vis des morts Cette évènement regrettable a eu lieu !! je déplore aussi ce troupeau de panurge qui en découle dans le monde ! et ceci pour un probléme Franco Français !! cette reprise d'évènement pour crier à la liberté ! je crains aussi l'effet des réseaux internet capables de mener le monde - comme certains mène du bout du nez des terroristes à distance ! nous sommes dans un monde grave , un mauvais tournant de notre civilisation !! Je comprends l'effet que tu ressens et que je partage sur les resaux sociaux - Pour vivre heureux vivont caché, disait mon père !!! Personnellement j ai mis les photos de ces artistes , pour eux , pour les familles ! a un moment ou je lance une rubrique qui m'est chère , le photojournalisme !! d'autres combattants de l 'authentique , de la vie et qui se font prendre aussi en otage dans leur mission d 'informer ! - La réponse à ta question sur ce que nous sommes pour le monde de la photo , et bien voilà je redescends à mes racines , le reportage !! suite dans le mail que je te ferai parvenir et qui prend forme dans ma tête Nous ne sommes pas uniquement aujourd hui dans une crise économique, mais dans une crise culturelle , une crise idéologique, une crise écologique, une méga crise quoi !!! La vie devrait être plus simple !!! je me pause beaucoup de questions pour mes enfants ! pas rose !! Vive le dalhia sur fond Noir

  • Oh que tes photos sont belles, vraiment magnifiques, ça fait chaud au coeur de voir ces belles fleurs par un temps si froid! C'est tellement triste toutes ces violences dans le monde... Bise et bonne soirée tout en douceur!

  • Ils avaient un talent que l'on aimait ou que l'on aimait pas... peu importe;;; je pense sincèrement que cet élan est un élan de coeur avant toute chose...C'est le cas pour moi...Car l'idée première est de se rassembler pour contrer ce terrorisme... Connus ou anonymes ils paient de leur vie une idéologie qui n'a pas lieu d'être... A la suite d'une perte tragique un jour on m'a dit " la vie continue " ... je continue... Bises et merci pour ces tons qui réchauffent le coeur...Bonne journée

  • allo c'est magnifique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.