Chute Wilson

Full screenExit full screen
previous arrow
next arrow
Shadow
Slider

5 Replies to “Chute Wilson”

  1. Tu sais comme j’aime cette rivière Robert alors merci pour ces 5 belles photos qui me ramènent à l’année 2007 (c’est déjà si loin…). Tout le parcours le long de cette rivière est un enchantement, du départ avec les étangs où évoluent les canards jusqu’au bout du bout. Merci

  2. Quels beaux souvenirs ton montage du Parc régional de la Rivière du Nord tu fais couler dans mon esprit et mon cœur ce matin. Ce parc qui fut d’abord une aire de détente aménagée par les Frères des Écoles chrétiennes (FEC) établis à Saint-Jérôme à la fin du XIXe, fut le creuset des premières observations de botaniste de Conrad Kirouac, mieux connu sous son nom de religieux (frère Marie Victorin, fondateur du Jardin botanique de Montréal). L’Île des Frères comme nous, petits Jérômiens des années 50-60, appelions alors ce Parc représentait alors la destination de rêve pour nos grandes expéditions de scouts. L’endroit reste une destination rêvée pour y ressourcer âmes, corps et esprits, comme nous en témoignent souvent Marie et toi-même Robert!.

  3. Cette belle partie de rivière est en train de prendre une signification nouvelle avec les propos historico-éducatifs de Jean-Pierre. Merci JP!
    Ta façon de traiter les vagues et le flot de la rivière en adoucissent le mouvement mais aussi, à mon avis, peuvent donner une impression d’accélération du courant, ce qui me semble aller dans le sens du message de la rivière à ce temps-ci de l’année…

  4. Est-ce une rivière sans retour ?
    Jean-Pierre en parle très bien. Les rivières sont, pour moi, des endroits où j’aime aller. Regarder le courant lave mon esprit des scories qui l’encombrent et… S’il y a des oiseaux, alors là….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.