Souvenir 10 ans déjà (2)

Diffusé le 18 janvier 2010

Je me suis dit que les haïtiens devaient avoir toute une philosophie de vie et une résilience hors du commun pour faire face à toutes ces calamités alors quoi de mieux que des proverbes pour en saisir la profondeur. En voici quelques uns.

Kouto pa jamn grate manch li: Un couteau ne gratte jamais son propre manche.

Bèl pawol pa vlé di vérité pou sa ! Belle parole ne veut pas dire vérité pour autant !

Kay koule twompé soley, li pa jamn twompé la pli: La maison au toit percé trompe le soleil, mais jamais elle ne trompe la pluie.

Si travay té bon bagay, moun rich la pran’l lontan: Si travailler c’était bien, les riches travailleraient depuis longtemps.

Je wè, bouch pe: Les yeux voient, la bouche a peur.

Se soulye ki konnen si chosèt gen twou: C’est le soulier qui sait si la chaussette est trouée.

Aprè bal, tanbou lou: Après le bal, les tambours sont lourds à porter.

Bel famn pa vlé di bon ménaj: Une belle femme ne signifie pas pour autant un bon ménage.

Makak pa janm kwe pitit-li lèd: Un singe ne pense jamais que ses enfants sont laids.

Ti chen gen fos devan kay mèt li: Un petit chien se montre toujours courageux devant la maison de son maître.

Kreyon pep la pa gen gonm: Le crayon du peuple n’a pas de gomme.

Le yo vle touye chen yo di’l fou: Quand ils veulent tuer un chien, ils le déclarent fou.

Poisson té fé confians dlo é sé dlo ki bouyi li: Le poisson a fait confiance à l’eau et c’est l’eau qui l’a bouilli.

Santi bon koute che: Sentir bon coûte cher.

Famn se kajou: plis li vye, plis li bon: La femme est comme l’acajou, plus elle est vieille, plus elle est bonne.

Sel pa vante tèt li di li sale: Le sel ne se vante pas d’être salé.

Men anpil chay pa lou: Beaucoup de mains allègent la charge.

Fanm pou yon tan, manman pou tout tan: Femme pour un temps, maman pour tout le temps.

Sa k rive koukouloulou a, ka rive kakalanga tou: Ce qui arrive à la dinde peut aussi arriver au coq.

Si se Bondye ki voye. Li peya fre ou: Si c’est Dieu qui t’envoie, il paiera tes dépenses.

Sa ou fe, se li ou we: Ce que tu fais est ce que tu vois.

Sa ki pa touye ou, li angrese ou: Ce qui ne te tue pas te fais grossir.

Sak vid pa kanp: Un sac vide ne peut tenir.

Bay kou bliye, pote mak sonje: Celui qui donne un coup l’oublie, celui qui porte la marque non.

13 Replies to “Souvenir 10 ans déjà (2)”

  1. Quelle sagesse dans ces bons mots… je dois dire que certains sont vraiment pleins de bon sens.
    P.S. pour répondre à ta question de savoir si « j’avais TRAFIQUE » mon coucher de soleil d’il y a quelques jours, la réponse est non. La photo n’a pas été traitée et je t’ai répondu sous ton com mais comme j’ignore si tu passes voir les réponses…. je le fais ici

  2. Des proverbes emplis de sagesse et de bon sens dont certains se rapprochent de proverbes connus d’ailleurs africains ou pas. Il faut les noter pour s’en souvenir. Tu as raison, les haïtiens ont beaucoup souffert et sans doute tout cela explique une telle sagesse. Ta photo est très émouvante, cet enfant a un regard qu’on ne peut oublier, une telle confiance…Merci pour ces partages.

  3. Bonjour Robert,
    Un magnifique partage, quelle photo émouvante et tout l’espoir dans le regard et le sourire de cet enfant.
    Proverbes et sagesse aussi. Merci pour cette dizaine qui n’a pas prit une ride !
    Cordialement

  4. Hélas, une tragédie chasse l’autre, et nous avons une telle propension à l’oubli ! Chaque fois, la générosité est au rendez-vous, mais la volonté de bien faire ne suffit pas toujours. Comment lutter contre des intérêts contraires ? « Les yeux voient, la bouche a peur »…

  5. « le crayon du peuple n’a pas de gomme »
    « belle parole ne veut pas dire vérité pour autant »
    10 ans ont passé… que faut-il en retenir ? Dans quel sens évolue le monde ? les questions n’ont pas beaucoup de réponses ! Un petit rappel de ces mots est parfois nécessaire pour mettre un peu plus de bon sens et de philosophie dans le cœur des humains. Merci encore Robert

  6. Bonjour Robert, voici une photo qui fait chaud au coeur, le sourire d’un enfant et bravo pour tes 10 ans de blog.
    Mes amitiés et merci pour les citations.

  7. Le sourire d’un enfant, le regard attendrissant et bienveillant de l’homme qui le porte, la douceur d’une main féminine……une photo lourde de sens et très émouvante.

  8. Déjà 10 ans et une très grande partie de l’argent collecté pour aider ce peuple qu en a tant besoin a servi à augmenter la richesse de certains. Le peuple haïtien vit dans le cauchemar

  9. Difficile de mieux connecter avec l’âme de ce peuple qui n’en finit plus d’être éprouvé autant par la nature que par ses élites et dirigeants…

  10. De beaux proverbes haïtiens, j’en retiens un qui me frappe « le crayon du peuple n’a pas de gomme ». Des milliards de dollars envoyés et dont la plupart ont été détournés, c’est un scandale, une honte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.