Aujourd’hui il y a 7 ans que Mika nous a quitté.

Si vous voulez voir ce qu’avait l’air Mika dans toute sa beauté, vous pouvez lire le billet que j’ai écrit lors de sa mort. Cliquez ici

Cet article a 14 commentaires

  1. Océanique

    Quand une petite bête a partagé notre vie et qu’elle part pour ailleurs c’est une tristesse qui s’installe. Les photos nous permettent de revivre les instants délicieux.
    Bel écrit pour lui rendre hommage.
    Ondine n’est jamais rentrée et son ailleurs m’est inconnu. Reviendra-t-elle ?
    De tout coeur avec toi
    Amicalement

  2. By Marie

    On n’oublie jamais ni les chats ni les chiens qui ont partagé notre vie, je sais de quoi je parle car j’en ai perdu beaucoup, une dizaine de chats dont certains ont vécu jusqu’à 19 ans et d’autres hélas jusqu’à seulement 13 et 15 comme les deux derniers P’tit Loup et Jules.
    Il était beau ton Mika et c’est bien de lui rendre hommage.

  3. danièle

    C’est toujours une grande tristesse de perdre nos petits compagnons, ils restent dans nos
    coeurs. Il était adorable ton petit Mika.
    Bonne journée

  4. Galet

    Chaque animal a sa personnalité, ils ne sont pas interchangeables et jamais aucun d’eux ne remplacera l’autre. Mais tous nous donnent leur attachement inconditionnel et chacun nous marque au coeur.

  5. Dédé

    Coucou. Depuis que j’ai quitté le nid familial, je n’ai jamais eu d’animal de compagnie. Car l’occasion ne s’est pas présentée et surtout mes logements n’étaient pas adaptés. Alors je profite du chat de mes parents. Quand je vais leur rendre visite, je vais aussi rendre visite au chat. Quand ces animaux nous quittent, nous sommes infiniment tristes. Je me souviens que quand Barbidou (un adorable chat européen) avait dû être conduit chez le vétérinaire pour son dernier voyage, ma maman avait déclaré: « Barbidou est maintenant au royaume des chats ». Mika doit y être aussi. Et je suis sûre qu’il gambade joyeusement avec…Barbidou. Bises alpines et belle suite d’été. Je prends une pause de blog mais je passerai de temps en temps. Prends soin de toi.

  6. Harmony

    Je n’ai pas d’animal de compagnie mais j’aurais voulu en avoir un.L’occasion ne s’est jamais présentée mais j’aime tellement les animaux que la perte d’un compagnon à quatre pattes est toujours très pénible.C’était un chat adorable avec des yeux à tomber par terre.
    Il est au paradis des chats,c’est la seule consolation mais il reste dans ton coeur à jamais.

  7. Petits Bonheurs

    Je comprends ta peine. On oublie jamais nos compagnons.
    Au Québec lorsque nous habitions à Saint-Timothée à côté de Valleyfield nous avions un chat qui portait le nom de Timothée. Après 13 ans de vie au Québec il est venu avec nous en France pour y vivre encore 4 ans. Timothée est parti il y a longtemps maintenant mais nous ne l’oublions pas.

  8. Laurent

    De tels yeux ne peuvent que nourrir un souvenir éternel

  9. Denise

    Je n’ai jamais eu d’animal de compagnie car cela ne s’est jamais présenté mais j’aime les animaux, ils sont très attachants. Ma maman a eu des chiens et beaucoup de chagrin lorsqu’un d’eux partait. Ton Mika était magnifique et des yeux de toute beauté. Tu as raison de lui rendre hommage. Il restera toujours dans ton coeur.
    Mes amitiés

  10. AniLouve

    Il était très beau, il a été heureux. C’est toujours un crève cœur de perdre nos chats mais le souvenir perdure.

  11. Lisette

    Merci Robert de nous rappeler le beau Mika un minou tellement beau et attachant. Je me souviendrai longtemps moi aussi de son attente près de la porte d’entrée à mon arrivée pour le nourrir. On n’oublie pas les animaux qui ont fait parti de notre vie et que nous avons aimé.

  12. patrick

    superbe hommage oui on oublie pas nos compagnons de vie et heureusement
    bonne journée

  13. B.O.

    Beau cliché pour des souvenirs pas agréables.

    J’en ai 2 (6 ans et 14 ans). Une absence que nous n’imaginons pas.

  14. jean schmitt

    C’est trop trop triste de perdre ses fidèles compagnons. Un arrachement, je compatis avec ta peine

Laisser un commentaire