La chute Dorwin de Rawdon

chute-Wilson

Vous avez manqué ...

11 réponses

  1. Si j’avais pu, durant ma carrière de «descendeur de rapides» ouater les eaux vives comme tu le fais si bien, j’aurais évité bien des dessalages et des petits désagréments, mais aussi, tout le plaisir de l’eau «sauvage»!

  2. Magnétisme hypnotisant face à la puissance tant créatrice que potentiellement destructrice de l’eau vive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *